Epidotes du Glandon

Les hauteurs du Glandon sont parcourues depuis de nombreuses années par les cristalliers locaux et ceux venus de toute la France. Aussi il est difficile de faire de belles découvertes sur des lieux déjà amplement vidés de leurs plus beaux minéraux.

Ce jour là, j'étais monté pour prospecter l'axinite. De l'axinite, quelques indices: une fente ouverte à tous les vents montrant des cristaux fatigués par les intempéries et l'érosion.

Coup de chance, à la place d'axinite, je suis tombé sur quelques échantillons d'épidote d'assez bonne qualité, typiques du secteur, gemmes et très brillants.

Voici le site classique des axinites du Glandon. Le bas de la falaise a été très travaillé: les fentes horizontales témoignent de l'emplacement où les belles axinites du Glandon ont été trouvées.
A gauche,sur l'éponte supérieure, une axinite centimétrique nettoyée pour les besoins de la photo. On devine les cristallisations d'épidote très abimées qui l'accompagne.

A l'air libre les minéralisations ont beaucoup souffert des conditions climatiques.
La fente d'épidote viens d'être ouverte.

Les plus belles cristallisations partent sur la droite de la poche.
Une pyrrhotite dans son jus.

Quelques pièces fraichement extraites, couvertes d'une couche d'oxydation assez épaisse.
Mélange d'épidote et de byssolite.
Une pyrrhotite en bon état. Couverte d'oxydes, elle est cependant suffisament solide pour être conservée. Dans le secteur, cette espèce apparaît souvent dans un état de décomposition avancée.

D'un coté une prairie de byssolite, de l'autre un gazon d'épidote bien dru.
La plus grande pièce extraite, 18 X 7cm.

Elle est couverte d'épidote centimétrique. Un nettoyage approfondi serait souhaitable, notamment pour la byssolite.
La plus grosse épidote ne fait pas 2cm, elle est pourtant bien terminée. De la pyrrhotite "putréfiée" borde la pièce.

L'enchevêtrement de l'épidote est total.
Assez souvent, on oberve des épidotes "à âme", jamais plus longues que le centimètre.
Une clairière de byssolite entourée de la jungle formée par les épidotes.
La senconde pièce est moins spectaculaire. La zone bien minéralisée est plus réduite.
Elle possède un beau cristal cubique de pyrrhotite en bon état.